Plaats reactie

Potion pharmaceutique pour provoquer une fausse-couche (1944)

fifilangelez
fifilangelez
Berichten: 266
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour la communauté,


Sujet pas très agréable ce matin mais je n'arrive pas trouver la réponse depuis bien 20 ans que cette phrase a été lâchée.
Ma grand-mère, un jour s'est effondrée devant mes parents en disant que son père l'avait forcée à absorber une potion pour perdre son enfant conçu hors mariage. Quand on me l'a appris, j'ai cru que c'était un mensonge ( tellement l'habituée à en entendre de sa part ) Avec le temps, parait-il que l'on devient plus sage. Des secrets de famille se révèlent et l'histoire commence à avoir un sens pour ses descendants.

Une dame m'a confié que le safran était utilisé par une de ses voisine qui racontait autour d'elle que c'était efficace. Bizarrement, je ne crois pas trop à cette hypothèse.

Pourriez-vous me donner des pistes ? Votre avis ? M'expliquer ce qui a été tut dans ma famille ? Il y avait quelques chose à comprendre qu'elle a voulu nous confier à ce moment-là et personne n'a su comment s'y prendre pour en reparler par la suite. Maintenant, elle n'est plus là.... Et moi je n'ai jamais eu de bonnes relations avec elle parce que je n'est su que lui faire des reproches :(

Toute aide sera la bienvenue. Je ne sais vraiment pas où chercher ni à qui m'adresser tellement le sujet est tabou.

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Oui, le sujet est tabou, mais ... vieux comme le monde.

Ma mère, aujourd'hui décédée, nous a parlé, non pas de potion mais de plusieurs avortements aux aiguilles à tricoter dans la cuisine d'une "brave dame" (1950-1960). Elle a eu de la chance, elle s'en est sortie. Elle n'en a parlé que très tard, à la fin de sa vie.

J'ai eu aussi le récit d'une femme qui, seule, a tenté de se faire avorter, sans résultat, mais le bébé est décédé à la naissance, sans qu'elle sache s'il y avait une relation de cause à effet. Fin des années 1950.

Je viens de parcourir un article relatant le nombre de décès dû à ces pratiques, aujourd'hui à Madagascar.

Et oui, "on" n'en parlait pas, car l'avortement était un crime. Et la contraception illégale. Voir : Affaire Marie-Louise Giraud
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

forhanp
forhanp
Berichten: 2824
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Que cherchez-vous exactement ?

La notion d'avortement est probablement aussi vieille que l'être humain.

Les potions abortives sont connu depuis l'antiquité (voir cet article sur les potions abortives à Constantinople : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00655409/document )
Les faiseuses d'ange sont aussi une notion bien connue sous nos latitudes.

De ce fait, qu'un cocktail de médicament puisse provoquer une fausse-couche, ce n'est pas très étonnant (lisez les recommandations des médicaments), quasiment tous sont interdits aux femmes enceintes pour des complications allant de malformations à la fausse-couche.
Que ce cocktail soit proposé par un médecin sous le manteau dans les années 40 et imposé par un père à sa fille, c'est plus que crédible.
Cela a du arriver à plus d'une fille dans ces années-là, d'autant plus si le père était Allemand...

Cordialement,
Pascal Forhan

fifilangelez
fifilangelez
Berichten: 266
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
De ce fait, qu'un cocktail de médicament puisse provoquer une fausse-couche, ce n'est pas très étonnant (lisez les recommandations des médicaments), quasiment tous sont interdits aux femmes enceintes pour des complications allant de malformations à la fausse-couche.
J'ai oublié de préciser le principal. Cet enfant a survécu à l’absorption de la potion. Elle était chétive à la naissance, n'arrivait pas à s'alimenter correctement. Elle a des difficultés pour comprendre ce qu'on lui dit, entendre, et trouver des mots pour s'exprimer.
Étant donné que son oncle était handicapé, c'est difficile de faire la part des choses. Sur le dossier médical de cet oncle, il est écrit qu'il est "débile mental léger".
Quand j'ai demandé à ma grand-mère des explications, elle me tenait la même version que celle de ses parents. Ma grand-mère ainsi que son frère seraient tombés dans le puits. son frère a coulé tandis que la robe de ma grand-mère lui a permis de flotter. L'handicape de son frère viendrait de là. Sauf que moi, je n'avais voulu avaler cette version-là.
Le frère de ma grand-mère est né un an après le mariage de ses parents.
J'ai un souci de cohérence avec les évènements tels qu'ils ont été racontés dans la famille.
Je me disais que si je trouvais la composition de la potion en question, ça pourrait peut-être m'éclairer. Mais peut-être que je cherche une aiguille dans une botte de foin.
En tout cas, merci pour vos réponses. Vu la lourdeur du sujet, je me disais que ce n'était pas gagné d'obtenir des réponses. Rien qu'en discuter me fait du bien. J'ai besoin de comprendre.

antony001
male
Berichten: 147
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour .
Pour le frère de votre grand mère c est possible le cerveau n ayant pas été irrigué quand il a coulé . Il y a eu séquelle . Une de mes soeurs à eu des convulsions aux poussé dentaire quand elle etais bébé elle est déficiente mental .
Cordialement
Christophe

jouhanneau
male
Berichten: 571
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
La "potion magique" provenait peut-être de cette plante?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruta_graveolens

fifilangelez
fifilangelez
Berichten: 266
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
antony001 schreef:
05 september 2019, 16:46
Bonjour .
Pour le frère de votre grand mère c est possible le cerveau n ayant pas été irrigué quand il a coulé . Il y a eu séquelle . Une de mes soeurs à eu des convulsions aux poussé dentaire quand elle etais bébé elle est déficiente mental .
Cordialement
Christophe
Merci pour votre témoignage. Pour moi, un puits était trop profond et la robe de ma grand-mère pas aussi gonflée de jupons qu'en 1900. mais effectivement en parlant avec une dame, elle m'a raconté que ce genre d'histoire d'enfants tombés dans un puits puis récupérés par les pompiers, elle a bien connu.
jouhanneau schreef:
05 september 2019, 17:31
La "potion magique" provenait peut-être de cette plante?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruta_graveolens
C'était faire prendre un sacré risque à la mère... Merci, je pense que ça peut effectivement être ce genre de plante. Quelle horreur !

jouhanneau
male
Berichten: 571
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Oui sans aucun doute c'était risqué, mais les aiguilles à tricoter ont du faire aussi beaucoup de ravage!!! Hélas

femuse
femuse
Berichten: 2826
---------------------------
Pour avorter les grossesses non désirées, les femmes esclaves
utilisaient parfois le cotonnier, la culture de base du Sud. La racine du
coton peut être transformée en thé ou mâchée.

Médecine des plantations et soins de santé dans le Vieux Sud
-----------------------
To abort unwanted pregnancies, slave women sometimes
used the cotton plant, the staple crop of the South. The root of the
cotton plant could be made into a tea or chewed.

Plantation Medicine and Health Care in the Old South

http://opensiuc.lib.siu.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1003&context=legacy
---------------------------
20 Remèdes à la maison naturels et sûrs pour l'avortement



1. Lorsque vous tombez enceinte, la papaye fait partie des rares aliments dont on vous a dit de rester à l'écart.

2. Ananas
.... ananas verts et immatures plutôt que jaunes

4. Persil

5. Vitamine C

... etc ....

------------------
20 Natural and Safe Home Remedies for Abortion



1. Papaya
once you get pregnant, this is amongst the few food items that you are strictly told to stay away from.

2. Pineapple
.... greener and unripe pineapples rather than the yellow ripe ones

4. Parsley

5. Vitamin C

.... etc ....

https://parenting.firstcry.com/articles/home-remedies-for-abortion/
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Si ne répond pas a votre question du forum, cela n'est pas parceque je vous ignore,
c'est simplement que je n'ai pas reçu de notification.
:evil:

fifilangelez
fifilangelez
Berichten: 266
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Merci Femuse,
Bien sûr, nous n'oublions pas les femmes d'esclaves. Avant l'IVG, il valait mieux naître dans un corps d'homme. Des images absolument épouvantables me viennent en tête.
Je n'arrive pas à me représenter correctement le contexte social de l'époque (1944 pour ce qui m'intéresse d'une famille issue de la culture dont la mari a créé son entreprise comme charpentier). Ma grand-mère changera plusieurs fois de région. Toujours est-il que dans les années 60, une femme qui travaille avec elle se retrouve "fille-mère". Ma grand-mère la rendra dépressive, la fera pleurer plusieurs fois la rabaissant plus bas que terre. C'est dans une valise de mes autres grands-parents que j'ai retrouvé cet été une photo de cette collègue avec son bébé d'environ 5 mois sur les genoux : elle était leur locataire.
Derrière la photo soigneusement protégée par une pochette plastique très épaisse, j'ai pu y lire un mot très émouvant :
"Pas de mine célibataire (ou de fille-mère) - cela parlait tellement plus -
C'était l'époque Bénie où j'étais, où je me voyais encore comme tout le monde :
Une Maman simplement
Grave offense pour l'opinion publique. Je n'avais pas le droit d'être heureuse.
On ne me l'a pas pardonné...
Sauf Vous
MERCI"


J'aimerais creuser le sujet. Comprendre pourquoi même les femmes entre elles, tout en ayant vécu la même chose sans que les autres le sachent vraiment, restent incapables d'éprouver de l'empathie pour une femme qui reste une fille légère aux yeux de la société.
Les meurs ont tellement évolués. les gens que je questionne se sentent tellement mal à l'aise avec ce genre de question... Pourtant, je vieillis, donc censée pouvoir comprendre !!

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Ces potions/avortements aux aiguilles à tricoter ne concernaient pas que les "filles-mères". Nombre de femmes mariées et ayant déjà des enfants y avaient recours : trop de grossesses à répétition, difficultés financières pour élever les enfants ...
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

novice
female
Berichten: 924
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
fifilangelez schreef:
07 september 2019, 09:14

Comprendre pourquoi même les femmes entre elles, tout en ayant vécu la même chose sans que les autres le sachent vraiment, restent incapables d'éprouver de l'empathie pour une femme qui reste une fille légère aux yeux de la société.
Les meurs ont tellement évolués. les gens que je questionne se sentent tellement mal à l'aise avec ce genre de question... Pourtant, je vieillis, donc censée pouvoir comprendre !!
Peut-être que ces femmes cherchent à se protéger elles mêmes du regard, des commentaires des autres; le mensonge peut faire partie de cette stratégie.
Cordialement
Marcelle

novice
female
Berichten: 924
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
forhanp schreef:
05 september 2019, 11:47
Bonjour,

Que cherchez-vous exactement ?

La notion d'avortement est probablement aussi vieille que l'être humain.

Les potions abortives sont connu depuis l'antiquité (voir cet article sur les potions abortives à Constantinople : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00655409/document )
Les faiseuses d'ange sont aussi une notion bien connue sous nos latitudes.


Cordialement,
D'autres articles:

https://actuelmoyenage.wordpress.com/2019/03/07/le-medecin-medieval-face-a-lavortement/

https://www.academia.edu/12135556/_Secrets_et_r%C3%A9seaux_autour_de_la_pratique_des_avortements_%C3%A0_Paris_sous_le_r%C3%A8gne_de_Louis_XIV_Journ%C3%A9e_d_%C3%A9tude_des_doctorants_du_GRHis_Universit%C3%A9_de_Rouen_7_mai_2014

Cordialement
Marcelle

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Berichten: 21968
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

La tradition judéo-chrétienne voulait que la femme soit avant tout une mère. Le rôle de la femme dans les écritures se limite à la mère, l'épouse, la vierge et la femme de mauvaise vie.

Refuser une maternité ou être mère sans être mariée était donc considéré comme un pêché par l'église et par cette morale qui nous écrasait.
Il fallait bien pourtant que les femmes se prennent un peu en main. Alors, il y avait les faiseuses d'anges, discrètes, efficaces, ou pas.
Il y avait les méthodes qu'on se transmettait discrètement entre femmes : aiguilles à tricoter, tuyau pour aspirer, eau savonneuse, herbes abortives....

Jusqu'en mai 1968, parler de contraception était interdit, parler de reproduction était mal vu.
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

fifilangelez
fifilangelez
Berichten: 266
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Excusez le retard mais merci à vous tous, il y a vraiment beaucoup de choses inintéressantes à lire et à comprendre.
Bricor, votre message est très éclairant :
Jusqu'en mai 1968, parler de contraception était interdit, parler de reproduction était mal vu.

Plaats reactie

Terug naar “Le bistrot”