Plaats reactie

genre grammatical: féminins curieux

egathy
egathy
Berichten: 1724
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Un autre exemple (mais peut-être trop moderne?).
Bijlagen
Cultivatrices.jpg

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
lyonnais92 schreef:
17 september 2019, 15:02
désolé, je pense que c'est vous qui essayez de projeter dans les siècles antérieurs votre idéologie du XXI ème siècle.
Et vice-versa ....

Pour en revenir au thème initial. En Alsace, non seulement les noms étaient féminisés, mais le "nom de jeune fille" disparaissait pour les femmes mariées.

Ainsi, Anna Koeppel, épouse de Johann Nehlig, devient Anna Nehligin à son décès.

Beaucoup plus proche de nous : Marie Lucie Rollin, épouse de Jean Louis Ducret, décède à Paris VIème en 1932. Son acte de décès est bien au nom de "Rollin", mais sur la table décennale (ou annuelle, je ne sais plus), elles est notée au nom de Ducret Marie Lucie. Et je pense qu'il en est ainsi de toutes les femmes mariées décédées sur cette table.

Il suffit de le savoir, et de s'approprier "l'idéologie" de l'époque pour trouver ....
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

egathy
egathy
Berichten: 1724
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Et un de plus?
Bijlagen
Femme au labour.jpg

egathy
egathy
Berichten: 1724
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Et un p'tit dernier.
Bijlagen
Femme au labour (2).jpg

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Berichten: 22139
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
jmff2 schreef:
17 september 2019, 15:48

Pour en revenir au thème initial. En Alsace, non seulement les noms étaient féminisés, mais le "nom de jeune fille" disparaissait pour les femmes mariées.

Ainsi, Anna Koeppel, épouse de Johann Nehlig, devient Anna Nehligin à son décès.

Beaucoup plus proche de nous : Marie Lucie Rollin, épouse de Jean Louis Ducret, décède à Paris VIème en 1932. Son acte de décès est bien au nom de "Rollin", mais sur la table décennale (ou annuelle, je ne sais plus), elles est notée au nom de Ducret Marie Lucie. Et je pense qu'il en est ainsi de toutes les femmes mariées décédées sur cette table.

Il suffit de le savoir, et de s'approprier "l'idéologie" de l'époque pour trouver ....
Est ce une coutume empruntée aux pays voisins ?

Beaucoup de français semblent ignorer qu'en France les femmes conservent leur patronyme de naissance même en se mariant.
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Pour ce qui est de l'Alsace "je vous parle d'un temps" ... autour de 1700. Actes rédigés en allemand. Le "in" ajouté à la fin du patronyme est systématique.

Pour la table de 1932 à Paris ... pas d'explication. Mais une chance qu'elle se soit prénommée "Marie Lucie", ce qui m'a accroché l’œil. Si elle s'était simplement appelée "Marie", je ne l'aurais sans doute pas trouvée.
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

jerome4
male
Berichten: 6296
jmff2 schreef:
17 september 2019, 15:48
lyonnais92 schreef:
17 september 2019, 15:02
désolé, je pense que c'est vous qui essayez de projeter dans les siècles antérieurs votre idéologie du XXI ème siècle.
Et vice-versa ....

Pour en revenir au thème initial. En Alsace, non seulement les noms étaient féminisés, mais le "nom de jeune fille" disparaissait pour les femmes mariées.

Ainsi, Anna Koeppel, épouse de Johann Nehlig, devient Anna Nehligin à son décès.

Beaucoup plus proche de nous : Marie Lucie Rollin, épouse de Jean Louis Ducret, décède à Paris VIème en 1932. Son acte de décès est bien au nom de "Rollin", mais sur la table décennale (ou annuelle, je ne sais plus), elles est notée au nom de Ducret Marie Lucie. Et je pense qu'il en est ainsi de toutes les femmes mariées décédées sur cette table.

Il suffit de le savoir, et de s'approprier "l'idéologie" de l'époque pour trouver ....
Je pense que la coutume pour la femme mariée de prendre le nom de son mari date du XIX ou XXème siècle.

On a tendance à croire que cette coutume date de l'ancien régime, mais je suis persuadé que c'est extrêmement récent en France.

J'ai également un recensement du début du XXème siècle, on les femmes mariées avaient systématiquement le nom de leur mari.

Je n'ai jamais vu ce genre de confusion sous l'ancien régime. D'ailleurs les Monsieur et Madame + nom de famille n'existaient pas à cette époque.

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
jerome4 schreef:
17 september 2019, 18:13
Je pense que la coutume pour la femme mariée de prendre le nom de son mari date du XIX ou XXème siècle.
On a tendance à croire que cette coutume date de l'ancien régime, mais je suis persuadé que c'est extrêmement récent en France.
Oui; on le voir dans certains actes; exemple un mariage ou un décès dont un couple de parents est décédé depuis longtemps, on trouve "fils de Pierre Martin et de Marie (un blanc)", puis l'acte suit son cours. On a oublié le nom de la mère, mais on ne lui attribue pas le nom de son mari.

A mes débuts en généalogie, je pensais que si je trouvais "fils de Pierre Martin et de Marie Martin", c'était parce que le patronyme de la mère était ignoré, et donc on lui donnait le nom de son mari. J'ai vite compris qu'il n'en était rien.
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

novice
female
Berichten: 932
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Ah ! Imaginez la discussion que j'ai pu avoir avec ma mère, il y a une trentaine d'années de cela le jour où elle m'a adressé un courrier dont l'adresse commençait par Mme XX (patronyme de mon mari) suivi de son prénom...elle qui aimait se faire appeler Mme XX (patronyme du mari) suivi du prénom de mon père....j'ai dû lui rappeler qu'elle m'avait donné un prénom
Autre chose lors de ses obsèques ( en 2010) ce n'était pas son nom qui était indiqué sur le cercueil mais son prénom avec le nom de famille de mon père. Je n'ai rien dit, ce n'était pas le lieu ni le moment
Cordialement
Marcelle

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
novice schreef:
17 september 2019, 19:04
Ah ! Imaginez la discussion que j'ai pu avoir avec ma mère, il y a une trentaine d'années de cela le jour où elle m'a adressé un courrier dont l'adresse commençait par Mme XX (patronyme de mon mari) suivi de son prénom...elle qui aimait se faire appeler Mme XX (patronyme du mari) suivi du prénom de mon père....j'ai dû lui rappeler qu'elle m'avait donné un prénom
Autre chose lors de ses obsèques ( en 2010) ce n'était pas son nom qui était indiqué sur le cercueil mais son prénom avec le nom de famille de mon père. Je n'ai rien dit, ce n'était pas le lieu ni le moment
Cordialement
Marcelle
Je suis toujours choquée par certains faire-part de décès : "Mme Raymond Petit, née Suzanne Legrand" ... C'est vrai qu'on en voit moins maintenant.
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Berichten: 22139
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
jmff2 schreef:
17 september 2019, 19:11

Je suis toujours choquée par certains faire-part de décès : "Mme Raymond Petit, née Suzanne Legrand" ... C'est vrai qu'on en voit moins maintenant.
ma grand mère avait carrément fait imprimer ainsi ses cartes de visite !

Ça m'avait choquée, elle avait totalement supprimé sa propre identité : Juste le prénom et le nom de son époux :o
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

kallikrates
kallikrates
Berichten: 3721
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,
jmff2 schreef:
17 september 2019, 19:11
Je suis toujours choquée par certains faire-part de décès : "Mme Raymond Petit, née Suzanne Legrand" ... C'est vrai qu'on en voit moins maintenant.
Les faire-parts du Figaro sont rédigés de cette manière. En 2019...

Cordialement,
K

jmff2
jmff2
Berichten: 3795
Stamboom : Niet grafisch
Stamboom bekijken
Il y a peu de risques que mon faire part de décès soit publié dans le Figaro, mais si cela devait l'être sous cette forme, je sors de mon cercueil et je vais hanter leur locaux pour l'éternité. Promis :evil:
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

aviatge
male
Berichten: 122
Bonjour,

La féminisation des patronymes était très variable selon les régions, dans la généalogie de ma femme je n’en ai trouvé qu’un cas en Vendée dans un acte très ancien. Dans les Pays d’oc c’était très courant. J’ai découvert hier au soir l’acte de mariage dans le Tarn, malheureusement non filiatif, de l’une de mes ancêtres (ancestresses ?) : Marie BALEZE, je n’ai pas de doute, le nom de son père était VALÉS, nom commun dans la région où le « v » se prononce « b ».

mbicaismuller schreef:
17 september 2019, 11:36

Oui mais ça, ce n'est pas la féminisation du nom c'est la version française VIDAL contre la version Provençale VIDAU comme cheval/civau

Cordialement
Oui, Marie-Louise, un « l » final est effectivement impossible dans la phonologie provençale, mais un « l » étymologique réapparait dans les dérivés. Le féminin de VIDAU (<VITALIS) est VIDALO, éventuellement francisé en VIDALE et les diminutifs VIDALET, VIDALOU, etc

Cordialement.

André
Laatst gewijzigd door bricor op 18 september 2019, 07:30, 1 keer totaal gewijzigd.
Reden: repose des limites du message cité

vaurias84
vaurias84
Berichten: 14
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Je viens de voir ce sujet et je vous fais part de mes recherches sur les REBOULE :

http://histoiresdenlire.over-blog.com/2018/05/noms-de-famille-feminises.html

Plaats reactie

Terug naar “Le bistrot”