Plaats reactie

Stammlager XI B à Fallingbostel

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonsoir,

Si vous ne l'avez pas déjà fait il faut commencer par demander sa fiche matricule aux archives départementales du lieu de sa résidence lorsqu'il a eu 20 ans.

En principe il doit figurer sur la liste des prisonniers de guerre, ce que vous pouvez vérifier à l'adresse suivante :

: https://www.geneanet.org/blog/post/2010/11/la-liste-des-prisonniers-de-guerre-39-45-accessible-gratuitement-html
ou
: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34458709m/date

Vous pouvez aussi écrire à Caen qui détient les dossiers des PG détenus dans les stalags :

http://arshd.wifeo.com/site-de-caen.php

Si le site ne fonctionne pas vous pouvez leur téléphoner, l'accueil est chaleureux et compétent. Vous serez guidée dans vos recherches sur le stalag.

En attendant vous pouvez consulter le site suivant qui vous donnera quelques informations concernant ce stalag.

https://prisonniers-de-guerre.fr/les-camps-de-prisonniers-de-guerre-dans-le-reich-11eme-region-militaire/

Cordialement
Andrée
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

mamya83170
female
Berichten: 12
aertzer schreef:
10 juni 2018, 20:31
Bonsoir,

Si vous ne l'avez pas déjà fait il faut commencer par demander sa fiche matricule aux archives départementales du lieu de sa résidence lorsqu'il a eu 20 ans.

En principe il doit figurer sur la liste des prisonniers de guerre, ce que vous pouvez vérifier à l'adresse suivante :

: https://www.geneanet.org/blog/post/2010/11/la-liste-des-prisonniers-de-guerre-39-45-accessible-gratuitement-html
ou
: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34458709m/date

Vous pouvez aussi écrire à Caen qui détient les dossiers des PG détenus dans les stalags :

http://arshd.wifeo.com/site-de-caen.php

Si le site ne fonctionne pas vous pouvez leur téléphoner, l'accueil est chaleureux et compétent. Vous serez guidée dans vos recherches sur le stalag.

En attendant vous pouvez consulter le site suivant qui vous donnera quelques informations concernant ce stalag.

https://prisonniers-de-guerre.fr/les-camps-de-prisonniers-de-guerre-dans-le-reich-11eme-region-militaire/

Cordialement
Andrée
Bonsoir
merci beaucoup pour votre réponse
j'ai effectivement contacté Caen et ITS en Allemagne
cordialement
MClaude

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonsoir,

Merci pour votre message.

Je relève que vous avez interrogé l'ITS. Puis-je savoir quand et dans quel délai ils vous ont répondu ?

Je les ai en effet interrogés en mai 2017 et relancés en juin 2018. Ils m'ont répondu qu'une demande était traitée dans un délai de 18 mois. Le cas de mon père est un peu particulier puisqu'il était prisonnier politique et non PG. Par ailleurs il a été victime des sévices de la Gestapo lors de son interrogatoire à Berlin juste après le début de la guerre en septembre/octobre 1939. Je sais que les archives sont difficiles à trouver et qu'il est très probable qu'elles ont brûlées. Mais je suis surprise de la rapidité avec laquelle vous avez obtenu une réponse, sauf si vous cherchez à vous faire indemniser, auquel cas cela va beaucoup plus vite.
Cordialement
Laatst gewijzigd door aertzer op 07 juli 2018, 13:24, 1 keer totaal gewijzigd.
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

mamya83170
female
Berichten: 12
aertzer schreef:
04 juli 2018, 22:16
Bonsoir,

Merci pour votre message.

Je relève que vous avez interrogé l'ITS. Puis-je savoir quand et dans quel délai ils vous ont répondu ?

Je les ai en effet interrogés en mai 2017 et relancés en juin 2018. Ils m'ont répondu qu'une demande était traitée dans un délai de 18 mois. Le cas de mon père est un peu particulier puisqu'il était prisonnier politique et non PG. Par ailleurs il a été victime des sévices de la Gestapo lors de son interrogatoire à Berlin juste après le début de la guerre en septembre/octobre 1939. Je sais que les archives sont difficiles à trouver et qu'il est très probable qu'elles ont brûlé. Mais je suis surprise de la rapidité avec laquelle vous avez obtenu une réponse, sauf si vous cherchez à vous faire indemniser, auquel cas cela va beaucoup plus vite.
Cordialement
Bonjour,
Effectivement je savais que les délais étaient très longs..
Je m'étais préparée à ça.
J'ai écris le 30 mai par mail et j'ai eu la réponse à ma grande surprise le 14 juin.
Néanmoins il manque la période de octobre 1940 à novembre 1943.
En revanche, nous pensions qu'il était dans une ferme à la fin et là nous découvrons qu'il était dans une brasserie à Peine
Nous allons aux archives de Caen .J'espère que nous en saurons plus.
Nous ne connaissons pas non plus sa date de rapatriement
Cordialement

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Merci pour votre réponse.

Je comprends finalement, au vu des dates communiquées par l'ITS, que votre aïeul a été un travailleur forcé (STO,...), et à ce titre, l'ITS conserve effectivement des archives. Il ne conserve en revanche pas les archives des Stalags, alors que dans certains Kommandos la vie était particulièrement dure, notamment dans les camps de représailles comme Rawa Ruska ou Kobierczin.

Quoi qu'il en soit les dates communiquées concernent cette période de travailleur forcé. Pour la période antérieure, dans le stalag, c'est effectivement à Caen que vous trouverez quelques renseignements.

Il faut aussi savoir que les PG ou travailleurs forcés ne restaient pas tout le temps au même endroit et changeaient souvent de lieu de travail, voire de résidence.

En tapant sur Google les mots suivants vous trouverez une photo de la Brasserie à l'époque :

Geschichte – BrauManufaktur Härke

Par ailleurs j'écrirai à la municipalité pour leur demander s'ils ont une trace de son passage et d'autres renseignements. Les archives de la ville conservent l'enregistrement de tous les travailleurs forcés, (carte d'enregistrement).

https://www.peine01.de/de/rathaus/buergerservice/.../stadtarchiv

J'écrirai aussi à la Brasserie qui garde peut-être des archives, notamment les feuilles de paye, ce qui peut vous donner une idée de ce qu'il gagnait et de ce qui lui restait après que l'on eut retranché un certain nombre de frais, notamment ceux relatifs à son hébergement.

info@braumanufaktur-haerke.de .

Il y avait environ 180 Français à Peine, 750 Polonais, 1200 Soviétiques, 850 Italiens qui travaillaient dans différents endroits .

En 2009 un groupe de Polonais s'est rendu à Peine et a été reçu par la Mairie. Il a pu visiter l'endroit où travaillait la famille déportée ainsi que celui où elle résidait.

La Brasserie peut être visitée

Bon courage
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

mamya83170
female
Berichten: 12
aertzer schreef:
07 juli 2018, 18:47
Merci pour votre réponse.

Je comprends finalement, au vu des dates communiquées par l'ITS, que votre aïeul a été un travailleur forcé (STO,...), et à ce titre, l'ITS conserve effectivement des archives. Il ne conserve en revanche pas les archives des Stalags, alors que dans certains Kommandos la vie était particulièrement dure, notamment dans les camps de représailles comme Rawa Ruska ou Kobierczin.

Quoi qu'il en soit les dates communiquées concernent cette période de travailleur forcé. Pour la période antérieure, dans le stalag, c'est effectivement à Caen que vous trouverez quelques renseignements.

Il faut aussi savoir que les PG ou travailleurs forcés ne restaient pas tout le temps au même endroit et changeaient souvent de lieu de travail, voire de résidence.

En tapant sur Google les mots suivants vous trouverez une photo de la Brasserie à l'époque :

Geschichte – BrauManufaktur Härke

Par ailleurs j'écrirai à la municipalité pour leur demander s'ils ont une trace de son passage et d'autres renseignements. Les archives de la ville conservent l'enregistrement de tous les travailleurs forcés, (carte d'enregistrement).

https://www.peine01.de/de/rathaus/buergerservice/.../stadtarchiv

J'écrirai aussi à la Brasserie qui garde peut-être des archives, notamment les feuilles de paye, ce qui peut vous donner une idée de ce qu'il gagnait et de ce qui lui restait après que l'on eut retranché un certain nombre de frais, notamment ceux relatifs à son hébergement.

info@braumanufaktur-haerke.de .

Il y avait environ 180 Français à Peine, 750 Polonais, 1200 Soviétiques, 850 Italiens qui travaillaient dans différents endroits .

En 2009 un groupe de Polonais s'est rendu à Peine et a été reçu par la Mairie. Il a pu visiter l'endroit où travaillait la famille déportée ainsi que celui où elle résidait.

La Brasserie peut être visitée

Bon courage
Bonjour

Mon beau père était militaire donc prisonnier de guerre en 1940
Grace à Caen nous savons qu'il était au stalag XI B et à la brasserie haerke qui existe effectivement toujours.' D'ailleurs nous avons retrouvé des photos de mon mari et sa soeur petits avec le tampon du stalag XI B
ITS nous a envoyé les documents de cotisations salariales et le document d'hospitalisation à Peine.

Maintenant nous aimerions combler le trou entre octobre 1940 et novembre 1943
Pour ses enfants il a travaillé dans une ferme comme tant d'autre, nous ne savons ni ou ni à quelle date
Quand est il part en Allemagne ?
Quand est il revenu?
Par quels moyens ?

Comment avez vous eu l'info qu'il y avait 180 Français à Peine ? Si nous pouvions retrouver d'autres prisonniers ou leurs descendants ?

Merci beaucoup pour votre réponse
MClaude

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Vous trouverez sur la fiche matricule les renseignements concernant son affectation à un corps dans l'Armée française, le lieu où il a été fait prisonnier et la date de son arrestation, ainsi que la date de sa démobilisation.

Caen ne vous a-t-il pas envoyé une copie de la "Meldung" ?

Pour le reste il faut écrire à la Municipalité sur le site duquel j'ai trouvé les renseignements concernant les travailleurs forcés (Zwangsarbeiter).

Il faut écrire aux adresses que je vous ai indiquées. Je pense que la Municipalité vous répondra car elle semble très ouverte aux problèmes des travailleurs forcés dans sa ville pendant la guerre.

Je vous souhaite un bon dimanche
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Sauf erreur de ma part, je n'ai pas vu que vous ayez interrogé la Croix Rouge à Genève. Elle doit normalement disposer d'un dossier. Si vous voulez le faire il faut se connecter le jour indiqué sur leur site dès 8 heures du matin car les demandes sont refusées dès 10 heures. Il faut alors attendre la prochaine session qui est sera probablement fixée au début du mois de janvier. Le délai de réponse est de 12 mois environ.

Par ailleurs si vous avez l'occasion d'aller en Allemagne vous pourrez visiter la brasserie.

Bonne soirée
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

avanremoortel
female
Berichten: 5
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour à tous et à toutes, je suis flamande excuse moi pour les fautes.

Je viens de décourvrire cette page et je suis très interessée. Mon grand-père été on stalag XI B le 23 mai jusqu'à le 7 octobre 1940. Il s'appelait Jozef Van Peel aussi Flamand, son date de naissance 19 mai 1911. il est décèdè le 07 octobre 1940 après un accident grave à son travaille au ferme Kdo nr 733? J'ai pas des photos. Quelqu'un en a-t-il entendu parler? Quelqu'un connait le Kdo 733? Nom de ferme?
je vous remercie d'avance.
Ann Van Remoortel

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonsoir,

Il est très difficile de trouver une ferme. Je vous propose d'écrire au Musée de Bad Fallingbostel qui pourra peut-être vous aider :

Kevin Greenhalgh: 0173-4391864
Adresse: Konrad Zuse Str. Queens Avenue Speicher 3. 29683 Bad Fallingbostel-Oerbke

Il y a aussi un groupe sur Facebook concernant ce stalag. Beaucoup de personnes qui recherchent un Kommando, notamment des fermes, suivent ce groupe :

Facebook Gruppe!
https://www.facebook.com/groups/28649946889/

Bon courage
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

avanremoortel
female
Berichten: 5
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
pcorgier schreef:
26 december 2014, 18:14
Bonjour,
en faisant du ménage, je viens de tomber sur le journal du camp XI B à FALLINGBOSTEL.
Il s'agit du numéro 1 de janvier 1941 et il compte 10 pages.
Certains noms apparaissent, en particulier les musiciens de l'orchestre du camp ainsi que les auteurs d'articles ou de croquis.

Ci-joint les 3 premières pages ; le forum ne permet pas d'en publier plus.
Contactez-moi pour avoir les 10 pages par email.

Bonne lecture.
Philippe
Bonjour, est-ce que possible de m'envoyer le journal par mail?
ann.vanremoortel@mscenter.be
Merci beaucoup
Ann Van Remoortel

avanremoortel
female
Berichten: 5
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
pcorgier schreef:
28 januari 2015, 19:07
Bonjour,
mon anti-spam avait caché vos messages, ce qui explique le temps de ma réponse.
Le problème est réglé et je pense vous avoir répondu à tous.

Vous verrez que ce camp semblait plutôt être un camp pour VIP et officiers, donc sans doute pas le pire de tous.

Bonne lecture.

Philippe
Bonjour, est-ce que possible de m'envoyer le journal par mail?
ann.vanremoortel@mscenter.be
Merci beaucoup
Ann Van Remoortel

avanremoortel
female
Berichten: 5
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
domibriec schreef:
20 januari 2015, 16:54
Bonjour,

Pour ma part je souhaiterai aussi avoir copie par e-mail de ce journal.

Mon grand père a été prisonnier dans ce camp.

Merci d'avance

domibriec@wanadoo.fr
Bonjour, Est-ce que vous avez eu deja le journal? Voulez vous m’envoyer par mail? ann.vanremoortel@mscenter.be merci Beaucourt Ann

mamya83170
female
Berichten: 12
aertzer schreef:
08 juli 2018, 19:06
Sauf erreur de ma part, je n'ai pas vu que vous ayez interrogé la Croix Rouge à Genève. Elle doit normalement disposer d'un dossier. Si vous voulez le faire il faut se connecter le jour indiqué sur leur site dès 8 heures du matin car les demandes sont refusées dès 10 heures. Il faut alors attendre la prochaine session qui est sera probablement fixée au début du mois de janvier. Le délai de réponse est de 12 mois environ.

Par ailleurs si vous avez l'occasion d'aller en Allemagne vous pourrez visiter la brasserie.

Bonne soirée
Bonsoir
Je voulais vous remercier de m'avoir conseillé de se connecter à 8 h à La Croix rouge. C'est ce que j'ai fait ce matin et avant 9 h 30 tout était déjà verrouillé. Il ne reste plus qu'à être patiente
La mairie de Peine a également répondu rapidement à mon courrier avec beaucoup de détails. J'ai été heureuse d'offrir toutes ces précieuses informations à mon Mari et à sa sœur, Quelle émotion !
Merci encore pour vos conseils

aertzer
female
Berichten: 399
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Je vous remercie pour votre mot si aimable et encourageant.

Il ne vous reste plus qu'à attendre l'attestation de la Croix Rouge.

Cordialement
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

Plaats reactie

Terug naar “Armée, vie militaire et périodes de guerre”