Plaats reactie

Enfant abandonné

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken

Enfant abandonné

Bericht 09 oktober 2019, 17:45

Bonjour

Mon ancêtre est né en 1812 ou 1816 à Séville; il est né de parents inconnus, je pense donc qu'il a été accueilli à La Casa Cuna à Séville;
Comment pourrai-je faire pour accéder au Registre des enfants abandonnés à La Casa Cuna?
Existe t-il des archives municipales avec un registre d'enfants abandonnés?
De plus, je ne parle pas l'espagnol, je ne le comprends pas
Mon ancêtre a fait sa vie (courte) en France, il a eu 2 enfants et est décédé à Toulouse en 1872
Quelqu'un pourrait-il m'aider, s'il vous plaît?
Merci par avance pour votre réponse
Cordialement
Nicole Quet (née Gervais)

manu95
manu95
Berichten: 1783
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonsoir.

Pas le moindre résultat depuis notre dernier échange ?: https://www.geneanet.org/forum/viewtopi ... a#p1386129

Cordialement,
Manuel.

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonsoir,
Non je n'ai rien de plus depuis notre dernier échange, j'aimerai savoir ce qui s'est passé ds sa vie depuis sa naissance, et le jour où je retrouve sa trace en France en 1859! Son service miltaire , il a pu le faire en France, vous pensez?

Merci encore pour votre aide précédente, et merci aussi pour votre réponse
Cordialement
Nicole Quet (née Gervais)

genbasit
female
Berichten: 2753
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour
Sans nom et prénom impossible de rechercher quoi que ce soit...
Cordialement.

Bon, je vois que 2 fils de discussion sont ouverts, pas pratique pour suivre.

L'acte de décès est déclaratif, donc si le déclarant ne connaissait pas l'identité des parents du décédé, les parents sont dans ce cas mentionnés "inconnus". Il ne s'agit pas automatiquement d'un enfant abandonné.
Reste donc : les recensements, les tables de successions et absences, une éventuelle naturalisation à rechercher si toutefois il était bien espagnol, voire le registre des cimetières de la commune d'inhumation .
Une copie d'actes en pièce jointe nous permettrait d'y voir plus clair. .

Je consulte les actes, vous n'avez pas mentionné une information importante, il s'agit de marchands ambulants sans domicile fixe, la recherche risque d'être ardue.
Avez vous contacté les AD 31, AD 34..
pour voir s'ils détiennent des fonds sur les populations de nomades pour cette période.

Au XIXe siècle, le développement progressif des documents d’identité permet de contrôler et encadrer les catégories sociales stigmatisées comme dangereuses : criminels, nomades puis étrangers se trouvent ainsi séparés du reste de la population par des "frontières de papier".

Cordialement.

Quelques départements sont en ligne pour certaines périodes :

https://fr.geneawiki.com/index.php/Au_del%C3%A0_de_l%27Etat-Civil/cartes_des_forains
Laatst gewijzigd door genbasit op 09 oktober 2019, 21:26, 1 keer totaal gewijzigd.

manu95
manu95
Berichten: 1783
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Je consulte les actes, vous n'avez pas mentionné une information importante, il s'agit de marchands ambulants sans domicile fixe, la recherche risque d'être ardue.
Bonsoir.

Sur l'acte de naissance de leur fille, le 21/02/1859 à Cogolin (Var), Ernest est âgé de 43 ans (né vers 1816), il est dit saltimbanque ambulant de passage dans la commune et sans domicile fixe: : https://archives.var.fr/ark:/73531/s00512dcf173d795/512dcf17407e4

Manuel.

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonsoir,

Merci pour vos réponses et vos informations; je vais continuer à creuser, et comme vous dites, finalement il n'était peut-être pas un enfant abandonné!
Mon ancêtre Ernest Gervais est donc né en 1812 ou 1816 (selon les actes ), à Séville
Il a une fille: Aima, née le 21/02/1859 à Cogolin, avec sa compagne Pauline Huchet (née le 10/12/1825 à Chanteloup, Seine et Oise); il ne sont pas mariés et il reconnaît donc sa fille.
Sur l'acte de naissance de Aima, il est écrit que Pauline s'engage à élever sa fille et en prendre soin! Ce que je ne comprends , c'est pourquoi Aima se retrouve en 1872 à HYERES (Var), au 13 Rue St Paul, dans un recensement, et ds un lieu où sont recensées plusieurs autres filles! Je ne sais pas ce qu'il y avait à cet emplacement à Hyères , et pourquoi elle n 'est pas avec sa mère!!!!

Ernest a aussi un garçon qui se prenomme Ernest, comme son père; ce fils est né à Montpellier le 02/04/1864, mais il n'est reconnu par son père qu'en 1871, par un acte de reconnaissance à Muret (Haute Garonne)
Ernest, père, décède à Toulouse le 09/01/1872 à l'Hospice ST Jacques; et c'est à cette pèriode qu'est recensée à Toulouse, rue Mespoul, Pauline avec son fils Ernest!!
Aima ,sa fille, ne vit donc pas avec eux!!! Aima vivra sa courte vie, elle aura ,au moins 4 enfants avec son mari Laurent Marie, mais tous les 2 décèderont jeunes! Aima décède le 08/06/1896 à Marseille et son mari le 04/01/1894 à Marseille, à l âge de 37ans !!
Leurs enfants se retrouvent orphelins! Je n'arrive pas non plus à retrouver la trace de leurs enfants
Ni la trace du décés de Pauline Huchet!!
C'est une histoire très complexe, dur de s'y retrouver, parce que surtout ils étaient marchands ambulants; dans cette pèriode , un certain nombre de départements sont traversés!
C'est pourquoi j'ai du mal à retrouver la trace de mon ancêtre Ernest, né à Séville, de leur fille Aima qui se retrouve seule, alors que sa mère s'était engagée à l'élever et à en prendre soin!!
Que pouvait-il bien y avoir à Hyères en 1872, au numéro 13 Rue St Paul?????
Pour couronner le tout, j'ai retrouvé des infos sur la fiche matricule de mon arrière gd père (celui né à Montpellier en 1864); il a été condamné pour vol le 3/01/1903, à 1 mois de prison, il a eté incarcéré à la Prison Chave , à Marseille
J'aurai aimé avoir aussi des détails sur le délit commis par mon arrière gd père, mais là aussi, recherches vaines!!

ça fait beaucoup pour une même famille, en peu de temps!!
Et j 'ai oublié de dire que mon arrière gd père, s'est marié le 02/06/1892 avec Esther Marie Pierotti, née le 07/12/1859 à Suse (Italie)
Voilà les renseignements que je peux donner!!!! Il faut avouer que je suis originaire d'une famille très complexe, mais c'est le charme des familles,!
Merci encore pour vos réponses, votre aide, et bonne lecture
Cordialement
Nicole Quet(Gervais)

manu95
manu95
Berichten: 1783
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Aima se retrouve en 1872 à HYERES (Var), au 13 Rue St Paul, dans un recensement, et ds un lieu où sont recensées plusieurs autres filles! Je ne sais pas ce qu'il y avait à cet emplacement à Hyères , et pourquoi elle n 'est pas avec sa mère!!!!
D'après les informations sur recensement de 1872 à Hyères, au 13 rue St Paul, les occupant sont :
- Des religieuses, la "Supérieure de l'orphelinat", des pensionnaires, "des orphelines".
À noter la présence à quelques mètres de La Collégiale St Paul.

Manuel.

genbasit
female
Berichten: 2753
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Les recherches vont être ardues, mais pas impossibles, il faudra méthode et patience...
Pour couronner le tout, j'ai retrouvé des infos sur la fiche matricule de mon arrière gd père (celui né à Montpellier en 1864); il a été condamné pour vol le 3/01/1903, à 1 mois de prison, il a eté incarcéré à la Prison Chave , à Marseille
J'aurai aimé avoir aussi des détails sur le délit commis par mon arrière gd père, mais là aussi, recherches vaines!!


Vous n'indiquez pas les références de son registre matricule, je ne peux donc le consulter...
En théorie, il doit y figurer"condamnation par le tribunal x en jugement du xx".
Donc, il suffit de tenter de retrouver le jugement aux archives.

A l'époque les condamnations étaient nombreuses, et les vols souvent effectués par nécessité si je puis dire ( et justement c'est sans doute parce qu'ils n'avaient pas les moyens d'élever leur enfant dans des conditions correctes qu'ils ont décidé de l'abandonner... ce qui n'a pas du être facile).

Pour le reste, je manque actuellement de temps .... pour effectuer des recherches approfondies.

Cordialement.

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Merci pour votre réponse. Effectivement le numéro 13 rue St Paul a bien l'air d'être un pensionnat pour filles
Mais pourquoi Hyères? Pauline et son fils Ernest sont recensés à Toulouse en 1872, à la Rue Mespoul, qui se trouve à coté de l'Hospice St Jacques où est décédé Ernest ,père, le 09/01/1872; je pense que Pauline n'avait pas les moyens financiers d'élever Aima, et Ernest ,seule, mais pourquoi avoir choisi d'envoyer Aima dans un pensionnat, et d'avoir gardé avec elle Ernest qui est plus petit? Et pourquoi à Hyères?
Leur parcours est bizarre: Cogolin , Montpellier, Muret, Hyères, Toulouse , Marseille
Beaucoup de questions sans réponses, ce n'est pas facile de s'y retrouver, et j'ai d'ailleurs du mal à avancer dans mes recherches

Si par hasard vous trouvez des réponses à mes questions, ce serait génial
Merci par avance

Nicole Quet

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Ernest a fait son service militaire à Marseille, déjà pourquoi Marseille, alors qu'il est né à Montpellier?
Il a le matricule: 1013, et il est enregistré sous le nom de HUCHET, et en 1885
Sur sa fiche militaire, il y a les lieux où il résidait : en 1907 il était à Arles, en 1905, il était à Marseille ou à Sète, je ne comprends pas ce qui est écrit!!!
C'est une vie très mouvementée, c'est dur de s'y retrouver
Merci pour votre réponse, et pour votre aide, j'en ai bien besoin

Cordialement

Nicole Quet

lbacelo
female
Berichten: 3181
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour
Le recensement militaire a lieu au 20 ans de l'homme, dans le département ou il vit, 30 rue de l'échelle à Marseille ( ou bien où il est né s'il y habite toujours) d'un père inconnu ( donc pas de reconnaissance) et de Pauline HUCHET.
Il n'a peut-être pas sû qu'il avait été reconnu!!!
Cordialement.
Lyne
P.S.:je vous envoie par message la teneur du registre militaire.

lbacelo
female
Berichten: 3181
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
nicolette13 schreef:
10 oktober 2019, 09:55
Bonjour,

Merci pour votre réponse. Effectivement le numéro 13 rue St Paul a bien l'air d'être un pensionnat pour filles
Mais pourquoi Hyères? Pauline et son fils Ernest sont recensés à Toulouse en 1872, à la Rue Mespoul, qui se trouve à coté de l'Hospice St Jacques où est décédé Ernest ,père, le 09/01/1872; je pense que Pauline n'avait pas les moyens financiers d'élever Aima, et Ernest ,seule, mais pourquoi avoir choisi d'envoyer Aima dans un pensionnat, et d'avoir gardé avec elle Ernest qui est plus petit? Et pourquoi à Hyères?
Leur parcours est bizarre: Cogolin , Montpellier, Muret, Hyères, Toulouse , Marseille
Beaucoup de questions sans réponses, ce n'est pas facile de s'y retrouver, et j'ai d'ailleurs du mal à avancer dans mes recherches

Si par hasard vous trouvez des réponses à mes questions, ce serait génial
Merci par avance

Nicole Quet
Ce n'est peut-être pas un choix personnel que de laisser sa fille dans un pensionnat (payant?), il a surement été dicté pas la vie difficile de sa mère qui était seule. Pour Ernest, il a sûrement passé entre les mailles du filet, étant né après.
Les relations du couple pouvaient être encore valables pour les enfants, après le décès du père, il ne pouvait plus l'aider même partiellement.
Il faudrait voir aux A.D. de ? si elle a été placée en tant qu'enfant secouru.
Série X Assistance, prévoyance sociale

Le métier des parents les obligeait à voyager dans la région.
Il y a dans les A.D. des fiches qui restent pour les personnes non sédentaires, ils étaient obligés d'avoir des livrets de circulation, j'en ai vu quelques uns dans les Yvelines, des livrets personnels et de famille avec photos.
Cordialement.
Lyne
Laatst gewijzigd door lbacelo op 10 oktober 2019, 11:26, 1 keer totaal gewijzigd.

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Merci pour votre réponse

Je ne savais pas que le recensement militaire dépendait aussi du lieu où on vit, je comprends mieux son service militaire à Marseille
Par contre il a été reconnu par son père en 1871, je pense qu'il était au courant ,car Ernest avait 7ans , et son service militaire a eu lieu en 1885;
Je continue à chercher de nouvelles informations
Merci encore

Cordialement
Nicole Quet

genbasit
female
Berichten: 2753
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

1 - Effectivement, vous pouvez demander aux AD 13 copie du jugement du Tribunal Correctionnel de Marseille du 3 janvier 1903.

Ce en vous déplaçant, en demandant une entraide géographique ou en demandant par mail ou par courrier aux AD une copie.
Certaines AD les adressent moyennant frais de reproduction et timbre, d'autres pas, à vous de voir.

2 - Concernant la reconnaissance d'Ernest (fils), pensez vous qu'à cette époque là, les enfants étaient mis au courant d'une reconnaissance tardive en leur faveur ? Je ne sais pas MAIS :
Une chose m'interpelle tout de même, sur son registre matricule figure "HUCHET Gervais Ernest", et là je me pose la question de savoir si justement il n'y a pas un couac....Gervais qui aurait du être en patronyme se retrouve en prénom.

3 - On ne peut pas répondre à toutes les questions, mais :

- Concernant les nomades (qui par la suite se sont sédantarisés maçon, etc...), ils devaient avoir un document administratif pour circuler, mais le carnet anthropologique que semble évoquer Ibacelo, n'est rentré en vigueur qu'après la loi de 1912, donc bien après.
Par contre vous pouvez auprès des AD des régions traversées demander les fonds existants pour cette période et relatives aux nomades.
En 1810, un carnet de circulation est mis en place.

En 1893, les maires tiennent des registres d'immatriculation : chaque personne doit s'inscrire lors de son séjour.

En 1913, un carnet anthropométrique est mis en place pour les personnes exerçant une profession ambulante.
Le carnet anthropométrique porte les noms et prénoms, ainsi que les surnoms sous lesquels le nomade est connu, l'indication du pays d'origine, la date et le lieu de naissance, ainsi que toutes les mentions de nature à établir son identité : document donc à consulter.
4 - Concernant leur fille, il ne semble pas du tout s'agir d'une institution payante ?, mais d'un orphelinat.
Les archives de La ville d'Hyères devraient pouvoir vous renseigner à ce sujet...

Cordialement.

nicolette13
female
Berichten: 405
Stamboom : Grafisch
Stamboom bekijken
Bonjour,

Merci encore pour tous ces renseignements

Je ne comprends pas, non plus, pourquoi sur la fiche matricule de Ernest, il est mentionné: HUCHET, Gervais, Ernest; pourquoi le nom , ou plutôt prénom Gervais est mentionné si Ernest n'avait pas eu connaissance de son acte de reconnaissance de 1871 à Muret, ou alors c'est une erreur du service d'enregistrement!!!
J'ai pas mal de recherches à faire, sur ces 4 personnes: Ernest (le père, né à Séville, abandonné ou pas?) puis son parcours jusqu'à la naissance de sa fille Aima en 1859 à Cogolin, et la suite de ce parcours
Puis Pauline Huchet, sa compagne, dont je ne sais pas où elle est décédée , ni la date; ce n'est pas à Marseille car j'étais allée me renseigner, et aucune trace de son décés
Puis Aima, née à Cogolin, j'aimerai savoir pourquoi elle a été placée à Hyères, loin de sa mère; les raisons, on peut les comprendre, mais le lieu???? Puis savoir où sont ses enfants, je ne retrouve pas leur trace , j'ai essayé les tables décennales, et pas de trace à Marseille, et j'aimerai savoir aussi comment ça se fait que Aima et Laurent Marie , son époux, soient décédés si jeunes, et à 2ans d'intervalle
Puis Ernest (le fils) qui a été condamné pour vol, qui a quitté Toulouse où il vivait avec sa mère en 1872, pour arriver à Marseille!!! Cela fait beaucoup d'interrogations , mais je vais rester positive , même si ces recherches s'avèrent ardues
Cordialement
Nicole Quet

Plaats reactie

Terug naar “Espagne”