Collaboratieve indexen

Huwelijken - Valenciennes (St Jacques), Nord, Frankrijk

Datum
26.11.1743
Noms hommes
PAGE
Prenoms hommes
Arnould
Noms femmes
LEROY
Prenoms femmes
M: Françoise

Huwelijken

Valenciennes (St Jacques), Nord, Frankrijk
Periode : 1694 - 1790
Online brengen : 15 apr. 2018
La table des mariages de la paroisse Saint-Jacques de Valenciennes (de 1694 à 1790 inclus), a été constituée au 19ème siècle. Elle comprend 3762 actes. Contrairement aux tables BMS de Valenciennes avant 1700, plusieurs personnes se sont succédées pour dresser, par ordre chronologique, la présente table. Rien n'a permis ni de dater les présents relevés ni d'en citer les auteurs. ... (Meer zien) La difficulté a été de s'adapter aux différentes formes d'écritures. En particulier il a été difficile de distinguer la lettre N de la lettre U, et la lettre U de la lettre V. Même la première personne a hésité quant à la lecture de certains patronymes : c'est pourquoi on trouve parfois des noms suivis d'un autre à écriture approchée ou, semble-t-il, éloignée exemples : SCHUBERT ou SCHOUPART DUCHESNE ou DURBOIS Il existe même le signe = entre deux patronymes ! C'est cette même personne qui a utilisé les abréviations des prénoms pour sa commodité personnelle (ils sont suivis du signe :). Ceux qui lui ont succédé ont plus ou moins utilisé son système d'écriture rapide. Les informations omises sont signalées par un point d'interrogation. Quelques pages étaient abîmées ou pliées : l'astérisque (*), situé avant ou après les données, remplace un ou plusieurs caractères. L'orthographe originale a été respectée : les caractères accentués des patronymes sont ceux qui ont été écrits sur les registres. (Minder zien)
La table des mariages de la paroisse Saint-Jacques de Valenciennes (de 1694 à 1790 inclus), a été constituée au 19ème siècle. Elle comprend 3762 actes. Contrairement aux tables BMS de Valenciennes avant 1700, plusieurs personnes se sont succédées pour dresser, par ordre chronologique, la présente table. Rien n'a permis ni de dater les présents relevés ni d'en citer les auteurs. ... (Meer zien) La difficulté a été de s'adapter aux différentes formes d'écritures. En particulier il a été difficile de distinguer la lettre N de la lettre U, et la lettre U de la lettre V. Même la première personne a hésité quant à la lecture de certains patronymes : c'est pourquoi on trouve parfois des noms suivis d'un autre à écriture approchée ou, semble-t-il, éloignée exemples : SCHUBERT ou SCHOUPART DUCHESNE ou DURBOIS Il existe même le signe = entre deux patronymes ! C'est cette même personne qui a utilisé les abréviations des prénoms pour sa commodité personnelle (ils sont suivis du signe :). Ceux qui lui ont succédé ont plus ou moins utilisé son système d'écriture rapide. Les informations omises sont signalées par un point d'interrogation. Quelques pages étaient abîmées ou pliées : l'astérisque (*), situé avant ou après les données, remplace un ou plusieurs caractères. L'orthographe originale a été respectée : les caractères accentués des patronymes sont ceux qui ont été écrits sur les registres. (Minder zien)